<<< Sourate précédente Revenir à l'index Sourate suivante >>>

32. Sourate de la Prosternation (As-Sajda)

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.

[1] Alif - Lâm - Mîm. [2] La révélation du Livre émane sans nul doute du Maître de l’Univers. [3] Diront-ils qu’il Muhammad l’a inventé? Certes, non ! Il est la Vérité même envoyée par ton Seigneur pour que tu avertisses un peuple que personne, avant toi, n’était venu avertir, afin de les amener à prendre le droit chemin.
[4] C’est Dieu qui a créé en six jours les Cieux, la Terre et les espaces interstellaires, et qui S’est ensuite établi sur Son Trône. Vous ne saurez trouver en dehors de Lui ni protecteur ni intercesseur. Pouvez-vous donc y réfléchir? [5] Il décide, dans le Ciel, du sort de toute chose sur la Terre, puis tout remonte vers Lui en l’espace d’un jour ayant la durée de mille ans, selon votre calcul. [6] Tel est Celui dont la connaissance englobe le monde mystérieux et le monde visible. Il est le Puissant, le Miséricordieux.
[7] C’est Lui qui a créé toute chose à la perfection et qui a instauré la création de l’homme à partir de l’argile ; [8] puis d’un vil liquide Il a tiré sa descendance ; [9] puis Il lui a donné une forme harmonieuse et a insufflé en lui de Son Esprit, vous dotant ainsi de l’ouïe, de la vue et de l’intelligence. Mais il est rare que vous Lui témoigniez votre reconnaissance !
[10] Ils disent : «Est-il possible que, une fois disparus sous terre, nous aurons à connaître une création nouvelle?» En réalité, ces gens-là ne croient pas à leur comparution devant leur Seigneur.
[11] Dis-leur : «L’ange de la mort, chargé de vous, recueillera votre âme ; puis vous serez ramenés à votre Seigneur.»
[12] Si tu pouvais voir alors dans quel état d’humiliation comparaîtront les damnés devant leur Seigneur ! «Seigneur, diront-ils, nous avons tout vu et tout entendu à présent. Fais-nous retourner sur Terre, afin d’y faire du bien. Nous sommes maintenant convaincus.»
[13] Certes, si Nous l’avions voulu, Nous aurions mis chaque âme dans la bonne direction. Mais Ma décision de remplir la Géhenne de djinns et d’hommes mêlés ensemble doit s’accomplir. [14] «Goûtez, leur sera-t-il dit, le prix de l’oubli de votre comparution en ce Jour ! Nous vous avons oubliés à Notre tour. Subissez en raison de vos œuvres passées le supplice éternel !»
[15] Seuls croient réellement à Nos versets ceux qui s’empressent de se prosterner lorsqu’on les leur rappelle, qui exaltent la louange de leur Seigneur et se dépouillent de tout orgueil ; [16] ceux dont les flancs s’arrachent à leurs lits pour prier leur Seigneur, avec crainte et espoir, et qui donnent en aumône une partie de ce que Nous leur avons accordé. [17] Nul ne peut soupçonner les multiples joies dont seront récompensées les œuvres de ces hommes ! [18] Le croyant serait-il semblable au pervers? Il est certain qu’ils ne sont point égaux.
[19] C’est ainsi que ceux qui croient et pratiquent le bien seront accueillis au Paradis du refuge en récompense de leurs œuvres, [20] tandis que les impies auront pour séjour l’Enfer. Et chaque fois qu’ils tenteront d’en sortir, ils y seront ramenés et s’entendront dire : «Subissez le supplice du Feu que vous traitiez jadis de mensonge !»
[21] Certes, Nous leur ferons goûter le châtiment mineur de ce monde avant de leur infliger le supplice majeur. Peut-être reviendront-ils de leurs erreurs. [22] Qui est plus injuste que celui qui se détourne des signes de son Seigneur quand on les lui rappelle? Mais c’est avec rigueur que Nous sévirons contre les criminels. [23] Nous avons effectivement donné l’Écriture à Moïse que tu auras à rencontrer. N’aie aucun doute à ce sujet ! Et Nous en avons fait une bonne direction pour les fils d’Israël. [24] Nous avons élevé certains d’entre eux au rang de chefs spirituels, pour les diriger suivant Nos ordres, aussi longtemps qu’ils se sont montrés persévérants et fermement convaincus de Nos signes. [25] Certes, ton Seigneur les départagera, le Jour de la Résurrection, au sujet de leurs divergences. [26] N’est-ce pas une indication suffisante pour eux que Nous ayons anéanti avant eux tant de générations dont leurs pieds foulent aujourd’hui les anciennes demeures? N’y a-t-il pas en cela des preuves évidentes? Ne peuvent-ils pas en saisir le sens? [27] Ne voient-ils pas que Nous dirigeons vers les terres arides la pluie, par laquelle Nous faisons germer les céréales dont se nourrissent leurs troupeaux et dont ils se nourrissent eux-mêmes? Ne le voient-ils pas? [28] Et ils disent : «Quand donc viendra cette victoire, si vous êtes sincères?» [29] Dis-leur : «Le jour de la victoire, il ne servira à rien aux négateurs de se convertir, et plus aucun délai ne leur sera accordé.» [30] Éloigne-toi de ces impies et attends ! Car eux aussi sont dans l’expectative.







<<< Sourate précédente Revenir en haut Sourate suivante >>>

Traduction par Mohamed Chiadmi. Maison d'édition : Tawhid.

Pour acheter cette version chez Tawhid, cliquez ici. Attention, cette version est en français uniquement, sans le texte en arabe