<<< Sourate précédente Revenir à l'index Sourate suivante >>>

100. Sourate des Coursiers (Al-‘Âdiyât)

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.

[1] Par les coursiers haletants [2] qui, de leurs sabots, font jaillir des étincelles, [3] qui montent à l’assaut de bon matin, [4] en soulevant des nuages de poussière [5] et en faisant irruption dans les rangs de l’adversaire ! [6] En vérité, l’homme est bien ingrat envers son Seigneur ! [7] Ingratitude qu’il est, du reste, le premier à reconnaître, [8] sans parler de son amour excessif pour les biens de ce monde ! [9] Ignore-t-il que le jour où les tombes seront bouleversées [10] et où les secrets des cœurs seront divulgués [11] leur Seigneur sera, ce jour-là, de tous leurs actes parfaitement Renseigné?







<<< Sourate précédente Revenir en haut Sourate suivante >>>

Traduction par Mohamed Chiadmi. Maison d'édition : Tawhid.

Pour acheter cette version chez Tawhid, cliquez ici. Attention, cette version est en français uniquement, sans le texte en arabe